festival des abbayes en lorraine
Entreprise et culture en lorraine ECL festival des abbayes en lorraine partenaires festival des abbayes en lorraine presse
festival des abbayes en lorraine abbayes Centre Lorrain d'interpetation de recherche et d'edition musicale CLIREM
festival des abbayes en lorraine
festival des abbayes en lorraine 2015 festival des abbayes en lorraine programme festival des abbayes en lorraine conférences
festival des abbayes en lorraine actions scolaires festival des abbayes en lorraine resrvation billetterie
festival des abbayes en lorraine
RIEN QUE POUR VOUS...
Amarillis festival des abbayes

AMARILLIS

AU FIL DES SAISONS, LES AGES DE LA VIE

13 août

21h00

abbatiale - Etival

réservez

info+ concert


AU PROGRAMME
Les métamorphoses de la nature deviennent le symbole du passage du temps.


De la naissance à la vieillesse en passant par la maturité, la musique de ce programme, au fil des

saisons, évoque et convoque les différents âges de la vie.

Marc Antoine Charpentier, André Campra,
Jean-Joseph Mouret, Elisabeth Jacquet de la Guerre, Joseph Bodin de Boismortier, Pierre Danican Philidor, Marin Marais, François Couperin,
Jean-Baptiste Morin...


ENSEMBLE AMARILLIS

Hasnaa BENNANI, soprano

Marianne MULLER viole

Alice PIEROT violon

direction artistique:
Violaine COCHARD clavecin,
Héloïse GAILLARD flûte et hautbois baroque


Amarillis Festival des Abbayes en Lorraine

web +

Violaine Cochard

DIRECTION
VIOLAINE COCHARD

Au fil des années et des collaborations avec les artistes et ensembles les plus actifs du monde baroque, Violaine Cochard a mûri une manière aussi musicale que personnelle, faite d’humilité face aux partitions et aux compositeurs.

En trio avec l’ensemble Amarillis – dont elle est membre fondateur –, elle remporte les Premiers Prix dans plusieurs Concours prestigieux : York (juillet 1995), Fnapec (avril 1997) et Sinfonia (septembre 1997), présidé par Gustav Leonhardt.
...

lire la suite

HELOISE GAILLARD

Saluée par la presse internationale pour sa sensibilité musicale, ses talents de virtuose et la subtilité contrastée de son jeu, Héloïse Gaillard se fait très vite remarquer par ses qualités de soliste.

Elle est hautbois solo au Concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet, flûte solo dans l’ensemble Les Talens Lyriques dirigés par Christophe Rousset ainsi que dans l’ensemble Le Concert d’Astrée sous la direction d’Emmanuelle Haïm. Elle a également participé à plusieurs productions des Arts Florissants sous la direction de William Christie.
...

lire la suite
Hasnaa Bennani Soprano Festival des Abbayes Lorraine

HASNAA BENNANI soprano

D'origine marocaine, Hasnaa collabore avec de nombreuses formations réputées telles que: La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, le Poème Harmonique, Les Musiciens du Louvre, Les Talens Lyriques, Les Muffatti, ou encore le Le Concert Spirituel...


lire la suite

Amarillis est un ensemble qui compte parmi les formations baroques les plus originales en Europe. Après trois premiers Prix internationaux :(le 1er Prix du concours de musique ancienne de York, puis, Musique d’Ensemble et le concours SINFONIA présidé par Gustav Leonhardt, Amarillis a été distingué par les révélations classiques de l’Adami.

Amarillis collabore très régulièrement avec les meilleurs chanteurs actuels : Patricia Petibon, Stéphanie d’Oustrac, Mathias Vidal, ... et se produit régulièrement en France (festival de Sablé sur Sarthe, Ambronay, Centre de Musique baroque de Versailles, Théâtre des Champs Elysées, …), au Royaume-Uni (York Early music festival, Royal Academy of Music, RTZ season, Brighton festival…), aux Pays-Bas, en Espagne, en Allemagne, en Amérique latine, au Canada, au Sénégal, en Inde, en Russie, en Chine, au French May à Hong-Kong .

L’Ensemble est régulièrement invité à participer à des émissions de France Musique et Radio classique. La BBC, Mezzo et Arte ont également enregistré plusieurs de ses concerts.



Amarillis - La Coquette trompée d'Antoine Dauvergne


ON EN PARLE
ECHOS MEDIA

« Comme dans les Concerts, le quatuor de musiciennes d’Amarillis trouve le tempo, le ton et les nuances ad hoc et accueille le chant d’une élégance supérieure de Mathias Vidal. »
CLASSICA/
02/2015 · Philippe Venturini


« Le très impressionnant Ensemble Amarillis, formation tonique, à la pâte sonore élégante et suave. »
LA LIBRE BELGIQUE




De la naissance à la vieillesse en passant par la maturité, la musique de ce programme, au fil des saisons, évoque et convoque les différents âges de la vie. Les métamorphoses de la nature deviennent le symbole du passage du temps.

A la jeunesse, joyeuse et insouciante, incarnée par les déesses Flore et Hébé, dans des airs de Marc Antoine Charpentier, d'André Campra, de Jean-Joseph Mouret et d'Elisabeth Jacquet de la Guerre, répondent des pièces instrumentales évoquant la nature en éveil et "les tendres et belles fleurs" qui accompagnent cette résurrection.

Puis le printemps fait place à l'été, les fruits atteignent leur maturité sous l'égide du Soleil. Joseph Bodin de Boismortier lui rend hommage en célébrant les bienfaits de ses feux ardents et encourage les moissonneurs des "fertiles plaines" sous les auspices de Cérès, la déesse du blé. Les airs choisis font partie de la cantate L'été publiée en 1724 à Paris. En peintre raffiné, Boismortier nous plonge au cœur des sensations qu’on peut ressentir lors des périodes de canicule lorsque seul le tonnerre qui gronde annonce l'orage qui va nous délivrer de la torpeur écrasante. Les pièces instrumentales choisies pour illustrer ce thème de la maturité, font partie d'un recueil de duos et trios pour deux dessus et basse continue paru en 1717 et composé par Pierre Danican Philidor, un des compositeurs les plus importants de cette première moitié du 18e siècle aux côtés de Marin Marais, François Couperin... Nous verrons comment il va nous conduire de sa Sicilienne au balancement nonchalant à la vivacité trépidante des Passepieds de sa Sixième suite.

Mais déjà la voix de l'automne incarnée par Diane nous invite à rejoindre les chasseurs qui se préparent à cet événement. Jean-Baptiste Morin connut un vif succès lorsqu’il fit donner son divertissement de la Chasse au Cerf, en 1708, au château de Fontainebleau. Cette saison aux couleurs flamboyantes est parfois bien cruelle pour les animaux, "ces hôtes des bois", allègrement pourchassés et tués. Mais elle est aussi le temps réjouissant des vendanges, où l'on célèbre Bacchus, dans un air à boire qui chante les bienfaits du vin nouveau.

Le temps de la vieillesse approche. La nature progressivement s'endort. L'air du Sommeil, composé par Elisabeth Jacquet de la Guerre pour sa célèbre cantate Ulysse, nous transporte dans l'univers des songes "si remplis de charmes". Mais déjà se font sentir les rigueurs de l'hiver qui apporte son lot de souffrances : "tout tremble, tout frissonne dans ces déserts affreux". La nature est alors en plein désarroi, et bientôt elle se déchaîne. La musique très contrastée de Boismortier dans sa 4e Cantate L'hiver, décrit avec une rare éloquence "cet effroi de la nature". Mais voilà que le librettiste (anonyme) en viendra à conclure que si Borée, le dieu du vent, "armé de frimas et de glace, aux mortels éperdus veut ravir les plaisirs", la nature renaîtra toujours avec le retour du printemps et la succession des saisons.

Cette troisième partie de notre concert nous conduira jusqu’à des passacailles et chaconnes, dont les variations sur une basse obstinée évoquent notre humaine condition depuis la nuit des temps.

Laissons pour conclure la parole au plus célèbre des encyclopédistes du siècle des Lumières, Denis Diderot, qui écrit: «Tout s'anéantit, tout périt, tout passe; il n'y a que le monde qui reste. Il n'y a que le temps qui dure».

Héloïse Gaillard

LES CONFERENCES


De l'Hortus deliciarum à Ellis Peters et Umberto Eco

Damien Parmentier :
Docteur en histoire des civilisations
Universite de Strasbourg
Rédacteur de nombreux ouvrages.

Salle des moines - 13 août - 17h30