festival des abbayes en lorraine
Entreprise et culture en lorraine ECL festival des abbayes en lorraine partenaires festival des abbayes en lorraine presse
festival des abbayes en lorraine abbayes Centre Lorrain d'interpetation de recherche et d'edition musicale CLIREM
festival des abbayes en lorraine
festival des abbayes en lorraine 2015 festival des abbayes en lorraine programme festival des abbayes en lorraine conférences
festival des abbayes en lorraine actions scolaires festival des abbayes en lorraine resrvation billetterie
festival des abbayes en lorraine

STRADIVARIA

DANIEL CUILLER

YANN FANCH KEMENER

ALDO RIPOCHE

JP VAN HESS

F. PECCHIURA - KLEIN

Journée du 24 juillet
Journée du 25 juillet

après-midi
soir


Programmation horaire précise en cours

Date

Heure

Quoi

Qui

Titre

24/07

16h

église

répétition

Stradivaria

Les portes du temps

20h30

église

conte et concert

F. Pecchuira

"nature"

Stradivaria

Les saisons amusantes

25/07

14h

Grande bibliothèque

accueil

15h

"

concert

Stradivaria

Concertos comiques

16h30

"

conférences, renconrtres contes...

Jean pierre van Hees, Françoise Pecchiura, ...

19h

repas


21h

Dépôt senones

concert

YF Kemener / A. Ripoche / D. Cuiller

Celtitude

voir

26/07

11h

jardin du palais

rencontre

musiciens

-




Musique savante, musique populaire


Paris et la Province française au 18ème siècle

Dès les années 1720, plusieursmusiciens français ont su utiliser et arranger au goût du jour toute une pléiade d’airs célèbres pour le peuple parisien.

Sur les traces des comédiens qui parodiaient la musique des spectacles à la mode, nos Michel Corrette, Bodin de Boismortier, Nicolas Chedeville… et autres, attirèrent les foules qui participaient en reprenant les airs des vaudevilles.

Le succès de Corrette est dû à la façon dont il intégra les airs à la mode dans un répertoire nouveau destiné aux intermèdes de la Comédie, ses fameux « Concertos comiques »… sur les « Air des sauvages » de Rameau, « la Servante au bon tabac », des « chants de Noël » qui seront joués sur les instruments aussi divers que le violon, le hautbois, la musette, le cor, la flûte...

Cet esprit pastoral inspiré du style des ménétriers venant de province depuis le début du 17è siècle, permettait à tout un chacun de copier la musique à son usage propre :

On peut citer l’exemple fameux des concertos de l’illustre Vivaldi, dont fut réalisé un florilège « français », à l’usage des joueurs de vielle et de musette, au moment même où le prêtre roux jouait les mêmes concertos à Venise !

Le lien que nous, musiciens, faisons entre les répertoires dits « savants » (c.à.d. écrits) et ceux dits « populaires » (de tradition orale) est le prétexte à ces trois concerts, où la Bretagne apparaît par son appartenance au monde celtique !

Yann FanchKemener, le barde breton d’aujourd’hui, Jean-Pierre Van Hees avec ses muses et cornemuses, et moi-même vous invitons à côtoyer et à découvrir notre voyage baroque en compagnie de Stradivaria.


Du 24 au 26 juillet 2015