festival des abbayes en lorraine
Entreprise et culture en lorraine ECL festival des abbayes en lorraine partenaires festival des abbayes en lorraine presse
festival des abbayes en lorraine abbayes Centre Lorrain d'interpetation de recherche et d'edition musicale CLIREM
festival des abbayes en lorraine
festival des abbayes en lorraine 2015 festival des abbayes en lorraine programme festival des abbayes en lorraine conférences
festival des abbayes en lorraine actions scolaires festival des abbayes en lorraine resrvation billetterie
festival des abbayes en lorraine

ELSA GERSTHER violon

JEREMY JOUVE gitare

MEDEA

d'après Seneque

8 juillet

21h00

scierie la Hallière

contes 17h00

PROGRAMME


Choeur polyphonique corse a capella


Jean-Claude ACQUAVIVA

François ARAGNI

Paul GIANSILY

Stéphane SERRA

Jean SICURANI

Maxime VUILLAMIER


L'ENSEMBLE


Ce qui caractérise ou plus précisément détermine le parcours du groupe A Filetta , c’est probablement cette obsession de donner aux choses de la vie, du sens et non un sens. La contribution à la sauvegarde du patrimoine oral traditionnel a constitué le principe fondateur. Puis très vite s’est manifesté le besoin, un besoin quasi irrépressible de prolonger le chant afin qu’il demeure le miroir où se reflète, sans doute de façon imprécise et trouble, ce qui jamais ne se fige. Là naît un processus créatif qui exige certes de la rigueur mais aussi et surtout l’ouverture sur un monde complexe et multiple. Chants sacrés et profanes hérités de la tradition s’y mêlent, témoins d’une culture en mouvement et non pas forgée dans le passé.


PROGRAMME


Création des chœurs de la Médée de Sénèque :

Un soir d’août 1995, lors d’un concert donné dans l’oratoire Saint Antoine de Calvi, le groupe A Filetta rencontre Jean-Yves Lazennec, jeune metteur en scène d’origine bretonne. L’idée d’une collaboration est « effleurée » mais quelques mois plus tard, prend forme un projet de mise en scène d’un texte antique, « Médée » de Sénèque.

La création musicale est dès lors confiée au groupe qui commence par traduire les textes en corse à partir du texte originel (latin). Puis, naît une partition purement vocale (essentiellement polyphonique) à 6 voix, assez surprenante.